Le pet sitting se développe en France

Depuis quelques années, le pet sitting  a le vent en poupe avec près de 63.000.000 d’animaux de compagnie en France, et les milliards d’euros que les français investissent pour en prendre soin. Aujourd’hui, entre 100.000 à 200.000 personnes se sont mises au pet sitting en France.

pet-sitting.jpg

Selon certains adeptes du pet sitting, cette nouvelle méthode pour la garde des animaux présente plus d’avantages que les pensions spécialisées, et coûte moins cher. La notion de confiance est la base même du pet sitting, et à travers ceci, de nouveaux liens se tissent entre les propriétaires et les familles d’accueil. C’est une véritable alternative en cas de départ en vacances ou en week-end.

Le principe du pet sitting

Il s’agit de confier ses animaux à une personne certifiée ou tout simplement désireuse de les garder, promener, nourrir, jouer avec et en prendre soin durant une période d’absence donnée. Ces animaux peuvent être des hamsters, lapins, oiseaux, poissons, reptiles et plus majoritairement, des chiens et des chats.

veterinaire.jpg

Et en cas de malaise de l’animal, celui qui fait le pet sitting doit l’amener chez le vétérinaire, et administrer le traitement indiqué. Les animaux se sentent comme chez eux et les propriétaires sont rassurés par les messages quotidiens et les photos montrant leur animal en pleine forme.

Comment devenir pet sitting ?

Il n’est pas nécessaire d’être de véritables professionnels pour faire du pet sitting. Souvent, cela intéresse les étudiants en quête d’un supplément de revenus, ou des personnes âgées seules ou retraitées. Les qualités premières c’est un amour et une affection sincère pour les animaux, le désir de s’en occuper et une bonne motivation. Il existe de plus en plus d’enseignes certifiées qui travaillent avec de vrais professionnels en la matière. Elles ont des sites ou des plateformes à partir desquels on peut réserver, prendre conseil ou recevoir une assistance vétérinaire.

Author: Flora

Share This Post On